Un livre sur les vignes de Marzy

Livre sur les vignes de Marzy

Pendant la période de confinement j’ai réalisé un livre sur les vignes de Marzy. Depuis plusieurs années je suis habituée à télétravailler. 

Je vais vous raconter comment nous travaillons avec ma cliente pour réaliser ce livre sur les vignes de Marzy. Élisabeth Franc est une auteure qui n’habite pas dans la même ville que moi. Nous avions déjà envisagé notre collaboration à distance. En raison du confinement nous y comme contraintes, cela va même annuler les quelques séances de travail où elle avait prévu de venir travailler à mes côtés. Cela ne nous a pas empêchées de faire un livre ensemble grâce aux mails et au téléphone.

Le sujet du livre et son traitement

Le livre est édité par le musée de Marzy grâce à la société des Amis du musée municipal Gautron du Coudray de Marzy. Il a reçu une aide à l’édition du Conseil départemental de la Nièvre et de la mairie de Marzy. L’auteure a travaillé en amont avec les archives départementales, la médiathèque Jean-Jaurès de Nevers, et avec ses relations pour obtenir une iconographie dont une partie est prévue pour une exposition. 

Le livre n’est pas un catalogue de cette exposition, il est plutôt un traité historique sur la culture des vignes à Marzy, en particulier dans une zone au sud-ouest de Nevers, dénommée les Vaux-de-Nevers. Son manuscrit était prêt, ses images bien répertoriées, elle savait où elles devaient se situer dans le déroulement de son texte. J’avais donc un fichier Word et un dossier d’images et surtout carte blanche pour faire une mise en page qu’elle voulait colorée, fraîche et engageante.

Le texte seul n’est pas très conséquent, et les images n’étaient pas en nombre suffisant pour arriver à combler ses attentes qui était d’avoir un livre d’au moins 60 pages. Je devais trouver comment j’allais transformer un livre d’histoire comportant de nombreux chiffres concernant les parcelles de vignes, en un livre appétissant sentant bon la vigne et le vin.

Pages intérieures du livre sur les vignes de Marzy

Mes choix graphiques 

J’ai alors opté pour des têtes de chapitre avec une double page de photographies contemporaines que j’ai puisé dans une banque d’images pour graphistes. J’ai aussi fait de nombreuses recherches pour trouver de l’inspiration sur des livres Google illustrés desquels j’ai pu tirer des croquis que j’ai dessinés sous Photoshop. J’ai harmonisé l’ambiance grâce à des fonds papier que j’ai créés également avec Photoshop.

La mise en page sous Indesign a pris en tout et pour tout une quinzaine de jours, en sachant que pour cette cliente je n’ai travaillé que trois heures par jour, gardant les autres parties de la journée pour deux autres clients.

Nous avons passé ensemble plusieurs heures au téléphone, une fois la maquette faite, pour reprendre un par un les points à corriger, les légendes à rédiger. Cette relation est vraiment agréable pour l’une comme pour l’autre. Je suis très contente de cette collaboration, elle restera un super souvenir dans ce moment difficile que notre société traverse.