Une de mes mises en page préférées

Cette mise en page est l’une de mes préférées

Quand je rencontre un projet, un auteur, un manuscrit, je suis parfois perplexe, c’est souvent bon signe. Signe de défi, de créativité, de trouvailles et de rencontres passionnantes. Je me rappelle le jour où un monsieur un peu spécial est venu me porter une clef USB avec un document sur le crash d’un bombardier australien dans la Nièvre. Ce travail est devenu une de mes mises en page préférées.

Couverture souhaitée par l’auteur… Nous avons fait autre chose !

À première vue, le manuscrit n’était pas facilement exploitable, c’était un fichier Word ordinaire et les illustrations étaient en nombre, mais aucune n’avait une définition suffisante pour passer sous presse. L’auteur savait beaucoup de choses, mais ne disposait que de document en provenance du web.

Les documents sur internet quand ils sont anciens sont souvent libres de droits, mais pas toujours. Les documents qui datent de la dernière guerre sont rarement en couleur et parfois en piteux état. J’étais donc face à un gros problème et en même temps très excitée par tous ce que je devrais faire pour contourner cela.


L’éditeur voulait un livre comportant de nombreuses illustrations et il fallait de la couleur, que ce soit très attractif et sérieux en même temps. Je me suis immergé dans le monde de l’aviation et des coucous des années 40.


 mises en page préférées

L’auteur m’avait même invité à une reconstitution historique où il apparaissait en costume de pilote australien. J’ai revu cette photo il n’y a pas longtemps et je me suis souvenu de tout le travail accompli pour lui.


mises en pages préférées

D’abord la colorisation et la recréation de toutes les images, puis la création des cartes… parfois, une page devait être un peu spéciale pour donner un peu de dynamique à l’ensemble. C’est le cas de cette page que j’ai refait… trois fois !


Personnellement, je croyais qu’il serait bon d’évoquer un bombardement, j’ai débuté par un dessin en noir et blanc, puis j’ai voulu mettre une ambiance colorée proche de l’horreur, mais cela ne convenait pas à l’auteur. Alors j’ai pris un ciel bleu, et j’ai fait passer un avion sous les colonnes comme s’il venait sous des bannières.
Pareil pour la couverture, j’avais pris l’option de guerre et en fin de compte c’est sur une prairie paisible que l’éditeur a choisi de faire planer l’avion.
Les maquettes sont souvent sujettes à discussion, je ne fais pas passer mes opinions en avant, je suis à l’écoute. Je propose toujours deux versions de couverture. Parfois, je suis d’accord avec le choix, parfois, je pense que cela est dommage, mais personne ne peut être sûr d’avoir raison.

cette couverture fait partie de mes mises en page préférées
Voici la couverture version 1

En tout cas, j’ai adoré réaliser cette maquette et je suis très contente que tous les livres soient vendus, un retirage a été nécessaire.

 mises en page préférées

Alors même si votre projet vous semble trop sobre, si vous n’avez pas assez d’illustrations, venez m’en parler, il y a toujours une solution créative pour rendre votre livre passionnant !