Projet en cours pour 2019

Projet 2019, pour la Camosine

En ce moment je fais une mise en page qui me passionne. Il s’agit de l’histoire de deux aviateurs Australiens qui sont morts pendant la Deuxième Guerre mondiale, dans le crash de leur avion à Bona en pleine terre Nivernaise. L’auteur, Dominique Bego est un fondu d’aviation, ses connaissances en la matière sont très pointues. Il collectionne les objets et vêtements des aviateurs. Lui-même a tout l’équipement d’un pilote Américain. Il réalise des expositions sur le sujet de l’aviation pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a fait édifier une stèle en mémoire des aviateurs Australiens, dont il a rédigé le futur numéro, que je suis en train de mettre en page.

reconstitution à neuf

 

Le projet

Quand J’ai découvert les fichiers je me suis demandé vraiment comment nous allions faire avec ses images, minuscules et toutes en noir et blanc. Après des recherches et surtout la visite d’une reconstitution historique, j’ai préparé un projet graphique tout neuf dans lequel je proposais la colorisation des images, une fois agrandies et redessinées. L’auteur a beaucoup aimé le projet et je me suis lancée.

projet neuf

Dans un premier temps j’ai relu le texte et je l’ai mis en page sans les images, pour me rendre compte de la densité de celui-ci, les légendes sont parfois très longues, ce qui m’impose une façon de faire différente de la pratique habituelle pour les numéros de la Camosine, où on travaille essentiellement sur deux colonnes.

avant vieux, après neuf

Il y a des jours où je mets plus de temps que d’autres, mais en moyenne je sors une double page par jour. Ce qui est le plus long, c’est la fabrication des cartes, ou quand je dois refaire les logos à neuf ou autres dessins. Les cartes postales sont très abimées et pixélisées, c’est aussi un travail de restauration que je dois faire avant de boucler ma page.  Ce que je préfère dessiner ce sont les avions bien sur, quand je les dépose sur la page ils sont à nouveau en piste pour le décollage !

remis à neuf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *